L’avis d’après

Discussions avec les diplomé·e·s

2021

Une série de discussions où les diplomé·e·s de l’école vous disent tout sur la vie à la sortie de l’ENSP.

De la recherche à l’enseignement, le commissariat ou la pratique artistique, de l’édition à la commande, ou bien l’éducation culturelle, nos diplômé.e.s poursuivent des carrières dans une multitude de domaines liés aux images depuis presque 40 ans d’existence de l’École.

Découvrons ensemble leurs démarches de l’après école, et explorons la place qu’occupe leur formation à l’ENSP dans leurs choix, les opportunités rencontrées, les certitudes et les déceptions.

Comment y sont-ils/elles arrivé.e.s? Quels échecs pour quelles réussites? Qu’est-ce que leur période de formation à l’ENSP leur a apporté et que serait leur école idéale?
Enfin, comment imaginent-ils/elles l’après d’aujourd’hui?

#1 Marina Gadonneix & Arno Gisinger → janvier 2021

Le 29 janvier 2021, les étudiant·e·s de l’ENSP rencontrent Marina Gadonneix, diplômée en 2002 et Arno Gisinger, diplômé en 1994.

Marina Gadonneix, née en 1977, vit et travaille à Paris et est représentée par la Galerie Christophe Gaillard. Son travail tente d’explorer le passage inattendu d’un territoire rugueux à une image fantasmatique, d’une forme d’évidence du réel à sa construction mentale la plus métaphorique. Il tente de rendre compte de la porosité entre le document et la fiction, la simulation et l’illusion. De fait, il interroge la fabrication de la représentation tout autant que la fabrique de l’imaginaire.

Arno Gisinger est artiste et chercheur. Né en 1964 en Autriche il vit et travaille à Paris depuis 2005. Après avoir poursuivi des études d’histoire et de philologie allemande en Autriche, il sort diplômé de l’École nationale supérieure de la photographie en 1994. Cette double formation l’amène à travailler sur les relations entre mémoire, histoire et représentations photographiques. Au milieu des années 1990 il commence à développer une pratique artistique singulière qui lie photographie et historiographie sous forme d’enquêtes. Plusieurs de ses travaux portent sur l’exil, la guerre, la spoliation ou la Shoah et tentent d’élargir la notion des pratiques dites «documentaires».

#2 Luce Lebart & Nathalie Giraudeau → mars 2021

En mars 2021, rencontrez Luce Lebart, historienne de la photographie et Nathalie Giraudeau, directrice du Centre photographique d’Île-de-France.