Le master

Le diplôme de l’École nationale supérieure de la photographie, conférant le grade de Master, offre en trois années d’études de solides connaissances théoriques et une formation technique approfondie de l’image et de ses enjeux contemporains.

Jeunes artistes, chercheurs et chercheuses sont alors prêts à débuter leur activité dans les métiers de l’image fixe ou en mouvement, tels que photographe-auteur, vidéaste, retoucheur, technicien d’art, mais aussi à évoluer dans les domaines de l’exposition ou de l’édition.

Le master est accessible à Bac+2, sur Concours d’entrée.
La limite d’âge pour se présenter au concours est fixée à 30 ans.

Après avoir passé avec succès les épreuves du concours, l’étudiant ou l’étudiante n’est formellement inscrit·e dans l’école qu’après avoir réglé le montant annuel des frais d’inscription de la première année (frais fixés par un arrêté du Ministère de la Culture, à titre indicatif : 438 euros pour l’année 2020/2021).

À leur sortie de l’école, les diplômé·e·s sont accompagné·e·s par l’ENSP pendant les trois premières années de leur vie professionnelle, notamment grâce à l’accès aux équipements de l’école. Depuis janvier 2021, une plateforme virtuelle dédiée offre également une visibilité sur leur travail et leur actualité : alumni.ensp-arles.fr

Le programme pédagogique

Le programme pédagogique se développe selon trois axes :

Une formation technique donnant à chaque étudiant·e, une connaissance des gestes, des outils et des procédures lui permettant de maîtriser le médium avec lequel il ou elle travaille. Les ateliers de photographie, argentique et numérique, noir et blanc, couleur, atelier de prise de vue, infographie, atelier vidéo audiovisuel sont les lieux de cette formation.

Des séminaires critiques, ateliers de recherche et de création, conférences, cours magistraux, rencontres avec des artistes et des professionnel·le·s et des workshops.

Un ensemble de connaissances théoriques (sciences humaines, sciences appliquées et culture visuelle) et pratiques complémentaires (graphisme, multimédia, apport d’informations juridiques et fiscales, langues étrangères, etc.) permettant qu’une fois sorti.e de l’école, chaque étudiant.e puisse aborder directement la vie professionnelle en tant qu’artiste ou dans les métiers du secteur. Il ou elle peut également poursuivre soit une formation professionnelle spécialisée ou de recherche en 3ème cycle à l’ENSP.

Le cursus

Le cursus se déroule sur trois années, d’octobre à juin.
En tant qu’établissement supérieur européen, l’ENSP suit le système de notation ECTS (cf Livret de l’étudiant.e).

→ La première année est dédiée à l’initiation et l’apprentissage intensif de toutes les techniques dont la connaissance est nécessaire à la maîtrise de la production de l’image. Elle comprend des enseignements théoriques et pratiques : histoire de la photographie, de la vidéo et de ses relations avec l’histoire de l’art, réflexion esthétique et la pratique d’une langue vivante. Des séminaires critiques permettent d’assurer le suivi des premiers éléments d’un travail personnel et les conférences de photographes, d’artistes ou de théoricien·ne·s invité·e·s, permettent de tirer parti des expériences, des approches et des pratiques qui y sont présentées. L’emploi du temps de cette première année est particulièrement conséquent, les enseignements se tiennent tous les jours. Il est attendu des étudiants une présence et un investissement à temps plein .

En deuxième année les disciplines théoriques continuent d’être enseignées d’une manière diversifiée. À travers des workshops et des ateliers de recherche et de création, chaque étudiant·e développe un travail personnel dont les contours se dessinent progressivement, tandis qu’il ou elle apprend à le définir, à le situer et le défendre. Les ateliers techniques deviennent optionnels, permettant de reprendre et d’approfondir des enseignements de première année. L’année est complétée par un stage obligatoire dans un contexte professionnel.

→ La troisième année place le travail personnel de chaque étudiant·e au centre du dispositif pédagogique à travers la pratique de la mise en exposition. Les entretiens individuels avec les membres de l’équipe enseignante et le dialogue avec des intervenant·e·s extérieur·e·s, dans la perspective de la préparation à l’épreuve plastique du diplôme vont se poursuivre. Le travail de mémoire et de formalisation de la recherche est également un des enjeux de cette année.
En parallèle, un cycle de conférences et d’approches avec des professionnel.le.s de l’image prépare les étudiant·e·s à leur insertion professionnelle, à la diffusion et à la valorisation de leur travail. Des conférences, journées d’études et colloques offrent aux étudiant·e·s une grande diversité d’apports théoriques et d’approches artistiques tout au long de l’année.

Le concours

Depuis 2020, le concours d’entrée de l’ENSP s’effectue dans son intégralité de manière dématérialisée, dans le respect du principe d’égalité de traitement des candidat·e·s.

Peuvent s’inscrire au concours d’entrée les candidat·e·s :
→ pouvant attester de deux années d’études supérieures validées par un titre ou un diplôme (ou équivalence reconnue)
ou
→ ayant un certificat d’études d’arts plastiques, sanctionnant deux années d’étude en école supérieure d’art

Les candidat·e·s ne satisfaisant pas à l’une de ces deux conditions doivent soumettre leur dossier d’inscription, accompagné d’une demande écrite développant les arguments de leur candidature, justifiant la motivation et la prise en compte de leurs expériences artistiques. Ce dossier sera examiné par une commission spéciale.

Les étudiant·e·s n’ayant pas encore justifié de deux années accomplies dans un établissement d’enseignement supérieur au moment du concours sont admis à concourir, mais devront apporter cette justification au moment de leur inscription sous peine de perdre le bénéfice du concours.

L’enseignement est dispensé en français. Il est donc indispensable que les candidat·e·s non francophones disposent d’une bonne maîtrise de la langue, à l’oral comme à l’écrit. Un niveau B2 en français est conseillé pour suivre les enseignements.
La limite d’âge pour se présenter est fixée à moins de 30 ans au 1er janvier de l’année en cours et les candidat·e·s ne peuvent se présenter au concours d’entrée que deux fois (sont comptabilisés les passages des épreuves écrites et orales).

En 2021, afin de favoriser l’égalité des chances et d’accès à l’ENSP, le concours se déroulera en deux étapes principales dont la première sera strictement anonyme.

→ La présélection sur dossier artistique
Tous les éléments du dossier seront étudiés de manière anonyme par le jury interne.

→ Les épreuves
L’épreuve écrite se déroulera dans les conditions d’anonymat.
L’entretien oral permettra une évaluation personnalisée de l’esprit critique et des connaissances du candidat et de la candidate.

Tarifs pour l’année 2021
Seul·e·s les candidat·e·s ayant réglé les frais d’inscription au concours d’entrée pourront passer les épreuves écrite et orale.
→ frais d’inscription au concours d’entrée : 37€
→ les candidat·e·s boursier·ère·s sont exonéré·e·s des frais d’inscriptions

Préparer le concours
Le concours fait appel à des connaissances concernant la photographie, la vidéo et le cinéma, leur histoire, leur pratique et leur actualité. Au-delà, le/la candidat.e sera interrogé.e sur sa culture générale (histoire de l’art, livres lus, goûts musicaux, etc.), sa fréquentation des lieux présentant la création contemporaine, son intérêt pour le monde actuel. Enfin, la réalité de son engagement sera également évaluée au fil des différentes épreuves.

Au sein de l’ENSP, l’image, qu’elle soit fixe ou en mouvement, est pensée selon une pluralité de points de vue.
Découvrez quelques ouvrages qui illustrent les réflexions engagées dans la Bibliographie conseillée en téléchargement.

Il n’existe pas à proprement parler de filières préparatoires, mais la fréquentation d’une école d’art et de certains départements universitaires (histoire de l’art, arts plastiques, littérature, philosophie, sciences humaines…) constitue une bonne base de départ. Dans tous les cas, le/la candidat·e doit assumer seul·e une partie décisive de sa préparation.
L’ensemble des modalités du concours sont disponibles en téléchargement.

Les inscriptions au Concours d’entrée 2021 sont maintenant closes. 

Ecole nationale supérieure de la photographie - découvrez le patio