Inframince n°2

//Inframince n°2
Inframince n°22020-05-07T12:39:16+00:00

Project Description

Résumé

Il s’agit, par la médiation de ce titre, dans la proximité du roman mais en prenant des libertés avec son contenu explicite, d’interroger la photographie elle-même sous l’angle de son extraordinaire multiplicité. Ce numéro comporte, outre un texte introductif et une étude sur l’approche pirandellienne de la photographie, la traduction de deux textes inédits en français dus, l’un et l’autre, à des critiques nords-américains, deux entretiens abordant selon des points de vue différents la question des genres photographiques, ainsi que deux essais, l’un traitant de l’impossible assignation à résidence de la photographie, le second du montage à la fois littéraire et photographique dont procède l’oeuvre de l’écrivain W.G. Sebald.

Patrick Talbot – Uno, nessuno e centomila
Max Kozloff – Variations sur un thème de l’art du portrait

PORTFOLIO : David Rosenfeld
Christian Gattinoni et Patrick Talbot – Entretien avec Agnès Sire
Luclo Lugriani – L’instant et l’instantané

PORTFOLIO : Adeline Keil
Arnaud Claass – « Mon nom est personne »

PORTFOLIO : Delphine Balley
Emmanuel Hermange – Entretien avec Matthias Bruggmann
Muriel Pic – Image-papillon et ralenti : W. G. Sebald ou le regard capturé

PORTFOLIO – Grégoire Pujade-Lauraine, Fanny Guiol, Ophélie Coelho, Ching Chieh Kuik
A. D. Coleman – « Switch » mental : vers un enseignement de l’informatique à l’usage des générations intermédiaires
Xavier Martel – Flânerie, quelques réflexions sur la photographie contemporaine japonaise

PORTFOLIO – Bertrand Stofleth
L’ENSP en une page

#ensp_confinement

No images found!
Try some other hashtag or username