Inframince n°14

//Inframince n°14
Inframince n°142020-05-11T11:05:25+00:00

Project Description

ÉCONOMIE DE L’IMAGE, IMAGE DE L’ÉCONOMIE

La photographie n’est pas un objet stable, elle dépend des techniques qui la produisent et la diffusent. Son rôle, comme celui de toute image, n’est pas restreint aux seules fonctions de représentation, mais s’inscrit plus largement dans un environnement symbolique, économique et technique. À ce double titre, la photographie opère selon une économie propre aux images et prend place dans une perspective économique plus générale. L’image supporte en effet de nombreux modes de transaction, suppléant ou redoublant les fonctions de la monnaie. Cette « fonctionnalisation » des images mérite d’être interrogée aussi bien dans son actualité que dans son historicité, à la suite notamment des travaux de Marie-José Mondzain. L’augmentation de la photographie par le numérique n’a pas changé les fondements de cette économie iconique, mais lui confère une omniprésence qui la met désormais en concurrence avec les produits de l’économie dite réelle.

EDITORIAL : Nicolas Giraud

PORTFOLIO : Iris Winckler, Les collines de l’ouest

DOSSIER: Vilém Flusser, La production photographique
Alexandre Desson, L’économie de l’image et son double
Nicolas Giraud, Dans le décor
Vilém Flusser, La diffusion photographique

LABORATOIRE : Armin Linke, Estelle Blaschke, Image Capitale

ENTRETIEN : Jean-Luc Moulène

PORTFOLIO : Paul Pouvreau, Valeurs Ajoutées

LIVRES :
Barbara Probst, A Moment In Space
Lewis Baltz, Texts
Lynne Cohen, Double Aveugle (1970-2012)
Estelle Blaschke, Banking On Images
Prill, Vieceli, Cremers, Money