César Vayssié

Conférence & Projection

6 et 8 février 2024

À l’occasion de sa rencontre avec les étudiant·e·s, l’artiste César Vayssié propose la découverte de son travail lors d’une conférence ouverte à toutes et à tous le mardi 6 février 2024 à 19h, et vous invite également à la projection de son film Ricorda ti che è un film comico, le jeudi 8 février 2024 à 17h30.

César Vayssié est diplômé de l’École nationale supérieure des beaux-arts de Dijon, et a été pensionnaire de la Villa Médicis à Rome (1996-1997).

Artiste hors catégorie, il raconte la confusion entre art, politique et discours amoureux.
Ses images, films et performances mélangent avec insolence les genres et les identités artistiques à la recherche de phénomènes narratifs qui engagent le corps.

Ses oeuvres sont montrées dans de nombreux lieux dédiés aux arts visuels et au spectacle vivant à travers le monde. Il collabore avec Boris Charmatz depuis ses premières pièces, et aussi avec François Chaignaud, Xavier Le Roy, Olivia Grandville…
Il intègre le Vivarium Studio de Philippe Quesne en 2010.
Il est artiste associé à la Ménagerie De Verre en 2017 où il crée les performances COPROUDUCTION et EXEMPLE. Son film UFE a remporté le Prix Georges De Beauregard National et le Prix du public au FID Marseille 2016.
Le film NE TRAVAILLE PAS a obtenu le Fipresci Prize à la Viennale 2018. En 2021, il crée la performance PÉTER LE CUBE à l’Usine C de Montréal. En 2022 il est artiste associé à Mille Plateaux, CCN de La Rochelle et crée RICORDA TI CHE È UN FILM COMICO, film et performance, à l’Hôtel du Belvédère à Cerbère.

++ En savoir ++ 

Son film "Ricorda ti che è un film comico"

Cernés par la férocité du monde, cinq jeunes artistes tentent de transcender l’angoisse contemporaine avec un projet collectif en guise de futur ou d’ultime extase. Réfugiés dans l’Hôtel du Belvédère, audace architecturale des années 30 en forme de paquebot, ils tentent une recherche chaotique à partir de Beethoven, exemple incongru d’un dépassement héroïque de la catastrophe: faire de la musique sans l’entendre, envers et contre tout. Alix Boillot, Noémie Develay-Ressiguier, Théodora Marcadé, Gaël Sall et Ferdinand Vayssié sont plus ou moins eux-même et les pseudo-héros d’une fable au titre italien, à la frontière franco-espagnole, à bord d’un bateau ivre resté à quai. Une histoire de dépression et de jouissance qui hésite entre le pathétique et le poétique. Les vertiges existentiels de la création comme allégorie désinvolte d’un naufrage collectif consenti. Il faut bien se souvenir que c’est un film comique.