ARLES SE LIVRE

ARLES SE LIVRE

Pour la seconde édition du festival Arles se livre, l’ENSP vous propose:

› À la bibliothèque de l’ENSP, du 27.02 au 03.03, l’exposition Ici, des vues d’intérieurs et des fenêtres, une proposition d’Alejandro León Cannock, Manon Letort, Jean Marques, Maxime Muller, Mathilde Sangnier et Flora Vala, accompagnés de Marie Viguié, Responsable de la Bibliothèque.

En vue du déménagement prochain de l’École nationale supérieure de la photographie, la bibliothèque changera de visage. La 2e édition du festival Arles se livre, s’annonce donc particulière. Elle préfigure la disparition de ce lieu, de cette bibliothèque ancienne, boisée, tout en hauteur, remplie de milliers d’ouvrages, mais aussi de son renouveau.

Exposition présentée de 10h à 17h,
avec des visites commentées par les commissaires de l’exposition à 10h30 et 14h30.
Entrée libre

› À l’auditorium, le samedi 02.03 à 16h, Olivier Cablat donnera une discussion / conférence autour de cet objet protéiforme qu’est le livre de photographie, intitulée Comment le livre de photographie est devenu numérique ?

Par une succession de présentations de livres photographiques, il s’agira de comprendre les transformations récentes du médium, sous l’influence des technologies numériques. À l’occasion de l’anniversaire des 50 ans des Rencontres de la Photographie d’Arles, chaque livre présenté fera écho à un élément de cette riche histoire.

› Découvrez également, à l’Espace Van Gogh, samedi 2 et dimanche 3 mars, l’exposition 20 000 livres sous la mer, organisée par l’association Arles en Prémices (association étudiante de l’IUP AIC, licence gestion culturelle) qui se déploie comme un parcours immersif autour du livre 20 000 lieues sous les mers. La scénographie réalisée par l’association rêve lucide intègre un cabinet de curiosité avec une sélection de photographies des étudiants de l’ENSP vous retrouvez ainsi : Léo Aupetit, Antoine Brun, Aude Carleton, Clémence Elman, Manon Letort, Maxime Muller, Daniel Robles et Margaux Senlis. Elle reprend également la création en cours du FABLAB de l’ENSP, le plantoïd avec une préfiguration d’installation de Florent Basiletti.

By |2019-03-06T06:51:05+00:00mars 1st, 2019|Conférences, ENSP, Événements, Expositions, Publications|Commentaires fermés sur ARLES SE LIVRE