« MIXED-BORDER »

Share Button

© Guillaume Lapèze

« Mixed-Border »
Un choix d’œuvres à travers la promotion 2014 de L’ENSP

Lieu : la Friche Belle de Mai, 41 rue Jobin,  Marseille -  Tour Panorama  3ème étage
Du dimanche 31 août au dimanche 26 octobre 2014
Du mardi au dimanche de 13h à 19h

Commissariat :
Anne Cartier-Bresson, Conservatrice générale du patrimoine, directrice de l’atelier de restauration et de conservation des photographies de la ville de Paris.

Mixed-border [i] est un terme de botanique qui évoque à notre imaginaire les différents axes du  travail des 26 artistes nouvellement diplômés de l’ENSP que nous proposons de montrer dans cette exposition. Il s’agit en effet ici de présenter des éléments distincts et personnels de leur projets de fin d’étude qui, à y regarder de plus près, s’organisent néanmoins en plusieurs ensembles cohérents permettant de les appréhender chacun dans leur diversité d’intention ou de médium. Le mélange des sujets et des manières de les aborder respecte aussi la visibilité individuelle de chaque projet ; la mixité des genres, entre analogique et argentique, photographie et vidéo, produit un effet de liberté des formes et de fluidité ; l’idée de bordure reprend celle d’une délimitation de l’espace opérée par le photographe. Le découpage du réel dans le viseur du photographe est ici autant intériorisé qu’extérieur à lui-même et intègre dans certaines œuvres aussi la fiction. Enfin, ce qui préside aux travaux de ces  jeunes artistes  semble bien lié à l’idée du vivant et de la croissance d’une production en plein développement et ouverte sur le monde.

Cette génération 2014 de photographes et vidéastes arlésiens nous parle en effet d’une sorte de « gai mélange des genres »  qui comme un kaléidoscope nous permet de voir le monde « morceau par morceau », à l’instar d’un Lewis Baltz, ou au contraire de le saisir « à l’intérieur de la vue »,  selon le crédo de Max Ernst. Pour y répondre, nous avons  privilégié un parcours en quatre parties.

La première nous fait partager l’intimité des auteurs et évoque soit les archives de leur mémoire, soit des instants particuliers de leur vie quotidienne. Dans la seconde section c’est le point de vue de l’artiste qui nous plonge dans une forme d’intériorité du paysage en relation avec l’environnement qu’il décrit. La troisième partie évoque la construction du réel, héritage d’une histoire récente souvent violente, ou de façon plus ironique, en réalisant des fragments d’objets qui nous amènent au seuil de la fiction, thème de la dernière partie de ce parcours. Les paysages et les scènes oniriques se confondent alors dans le processus de fabrication de ces différents récits.

Anne Cartier-Bresson


[i] Mixed-Border : Type de plate-bande d’origine anglaise, caractérisée par le fait que toutes les plantes doivent se mêler, tout en restant visibles, aucune plante ne devant en concurrencer une autre… ( Wikipédia « bordure mixte »)

Permalink