Toute personne titulaire d’un diplôme de master ou d’un diplôme conférant grade de master (DNSEP ou diplôme de l’ENSP délivrés depuis juin 2012), sans limite d’âge.

Vous pouvez obtenir le diplôme de l’ENSP, un DNSEP ou un master par la VAE.

Le diplôme doit être reconnu par l’ENSP et l’AMU comme équivalent à un master.

Le niveau de français attendu est le C1. Ce certificat peut être délivré par les centres culturels français.

Comme tout doctorat, le doctorat « Pratique et théorie de la création artistique et littéraire » doit se faire en trois ans (une seule année de dérogation pourra être accordée).

Le doctorant inscrit sous cette mention devra produire :
a) un travail photographique
b) un mémoire de 200 000 signes environ (espaces compris, bibliographie non comprise) développant une réflexion rigoureusement problématisée, en rapport étroit avec sa pratique artistique.

Chaque doctorant en photographie est co-dirigé par un directeur artistique, issu de l’ENSP, et par un directeur académique issu d’AMU (Aix-Marseille Université).

Lors de la proposition de son projet de recherche (étape 1), il est demandé au candidat d’avoir identifié ses deux directeurs de recherche au sein de l’ENSP et d’AMU. Au sein de l’ENSP, les artistes susceptibles de diriger un doctorat sont Nicolas Giraud, Caroline Bernard et Gilles Saussier (voir leur bibliographie sur le site de l‘école).

A l’ENSP, la demande d’accord de principe se fait par le biais d’un formulaire de pré-projet doctoral à renseigner sur le site. Au sein d’AMU, les enseignants-chercheurs susceptibles de diriger un doctorat doivent être titulaires d’une HDR (habilitation à diriger des recherches) et peuvent être rattachés soit au LESA (Laboratoire d’Études en Sciences des Arts) au sein de l’ED 354 soit, selon la problématique de recherche, à un laboratoire d’une autre école doctorale d’AMU. Concernant le directeur de recherche ENSP, il est demandé au candidat d’identifier l’enseignant avec lequel il souhaite éventuellement travailler.

Le doctorant est autonome dans la conduite de sa recherche. Il est en contact régulier avec ses deux directeurs de recherche et est invité à participer à leurs séminaires ainsi qu’à ceux de leur école doctorale de rattachement. Au sein de l’ENSP, l’encadrement doctoral consiste en un séminaire de recherche mensuel et en un rendez-vous individuel mensuel. Le travail de recherche du doctorant s’inscrit également dans les activités développées par l’unité de recherche de l’ENSP (programmes de recherche, publications…).

Le doctorant est inscrit à la fois à l’ENSP et à l’AMU. A ce titre, il a notamment accès aux équipements de ces deux établissements.

Les doctorants en spécialité photographie doivent s’acquitter de droits d’inscription d’un montant de 106 € à l’ENSP. Ces droits sont complémentaires à ceux dont les doctorants doivent s’acquitter auprès d’AMU.

A l’issue de la première année, le projet de recherche est évalué par un jury paritaire ENSP/AMU. Ce jury examine les travaux effectués et autorise ou non le doctorant à poursuivre sa recherche. A l’issue des trois années, le travail de recherche réalisé fait l’objet d’une soutenance du mémoire académique et du travail artistique. La soutenance s’effectue devant un jury de 6 personnes composé à parité d’enseignants HDR de l’université et de personnalités du monde de l’art.

Le doctorat n’ouvre pas automatiquement droit à un financement. Les financements éventuels peuvent provenir de l’ENSP (bourses de recherche), de l’Université (contrats doctoraux), du ministère de l’enseignement supérieur (Bourses CIFRE) ou de la Région (allocations) ou encore de fondations privées.

Ce doctorat a une visée d’excellence. Seuls quelques doctorants sont sélectionnés chaque année.

La procédure pour candidater en spécialité photographie consiste en trois étapes :
1/ Demande de l’accord de principe par le directeur de recherche de l’ENSP pressenti par le biais du formulaire de pré-projet doctoral entre le 1er et le 31 mai.
2/ Pré-sélection par l’ENSP
Les candidats doivent envoyer leur dossier de candidature par mail et par courrier papier à l’ENSP en septembre.
3/ Jury paritaire ENSP/AMU
Les candidats pré-sélectionnés par l’ENSP sont auditionnés par un jury paritaire ENSP/AMU en octobre.
4/ validation des candidatures par le conseil doctoral de l’ED 354 en novembre.

Le projet de recherche se présente sous la forme d’une note d’intention de 4000 signes environ, illustrée et accompagnée de pistes bibliographiques, et d’un portfolio des travaux antérieurs. Le projet doit être problématisé. Les pistes de recherche doivent être clairement exprimées et illustrées.

Dans un premier temps, un dossier de projet doctoral est à envoyer (téléchargeable sur le site internet de l’ENSP) à Mme Laurence CANAUX – Bureau des relations internationales et de la recherche – 16 rue des Arènes – BP 10149 – 13631 ARLES Cedex A l’issue de la pré-sélection, les candidats retenus seront informés personnellement des démarches administratives à effectuer.